Code Promo CBD ou CBD France Charles Albert Keller – Wikipédia
Article Wikipédia, encyclopédie gratuite.Pour les articles du même nom, voir Keller. Charles Albert Keller, née 1est Janvier 1874 à Romagne-sous-Montfaucon (Maa) et est décédé le 22 octobre 1940 à Grenoble (Isère)[1], est un industriel français. Ingénieur aux Arts et Métiers (Angers, 1890), il débute sa carrière dans la marine avant de développer des fours industriels. […]

Article Wikipédia, encyclopédie gratuite.

Charles Albert Keller, née à Romagne-sous-Montfaucon (Maa) et est décédé le à Grenoble (Isère)[1], est un industriel français.

Ingénieur aux Arts et Métiers (Angers, 1890), il débute sa carrière dans la marine avant de développer des fours industriels. Il créa rapidement plusieurs brevets, notamment pour les aciers au chrome utilisés pour les armures militaires.

En 1900, il s'associe à Henri Lele pour créer Keller et Lele. Dans leur usine de Keruse (Morbihan), équipée d'une petite cascade, ils produisaient du carbure de calcium dans un four électrique, qui était à l'époque la seule source connue d'acétylène, un gaz d'éclairage alors largement utilisé. Il présente ses résultats au premier congrès de la Houille Blanche à Grenoble, en 1902, année où il ouvre et achète une usine de carbure de calcium abandonnée à Livet, dans la vallée de la Romanche en Isère.

Cette industrie est devenue stratégique avec la Première Guerre mondiale en raison des besoins militaires et du manque d'usines au nord et à l'est. Les besoins en électricité et les besoins militaires expliquent le développement d'un véritable empire industriel. L'énergie de l'eau de la Romanche (charbon blanc) est utilisée pour alimenter les nombreuses centrales hydroélectriques de la vallée de la Romanche autour de la ville de Livet-et-Gavet. Cette force électrique anime de nombreuses usines dans la vallée et en contrebas. Sa principale centrale électrique, monumentale et théâtrale dans son architecture, la Centrale des Vernes sera classée monument historique et est toujours en activité.

Charles Albert Keller a été promu officier de la Légion d'honneur en 1923.

Il a l'image d'un chef social qui loge son personnel, crée des magasins proposant des mutuelles. En 1938, élu président de la Chambre de commerce de Grenoble, il devient commandant de la Légion d'honneur.

Centrale électrique de Vernes à Livet-et-Gavet, classée monument historique
Inscrite aux Monuments Historiques, la Centrale de Vernes est une illustration théâtrale du moteur de l'eau. De grandes baies vitrées percent ses deux bâtiments massifs, illuminant le hall intérieur de tuiles. Leur charpente voûtée en métal soutient la terrasse, desservie par un escalier à deux étages. Un jardin à la française y a été construit. La piscine d'extraction ressemble à une fontaine monumentale, et deux tuyaux d'un diamètre de 2,50 m amènent l'eau aux turbines. Cette centrale produit toujours de l'électricité EDF. La future centrale hydroélectrique de Gavet devrait la remplacer après 2010, ainsi que cinq autres centrales de la vallée de la Romanche. La centrale de Vernes et la façade de l'usine de Livet sont les deux seuls bâtiments industriels conservés dans ce projet.
Pavillon Keller et Leleu.

Le film Les rivières violettes (2000) a permis au grand public de découvrir la maison de Charles Albert Keller et son architecture unique: partie de maison, haute de quatre étages et avec un toit en pente, typique du début des années 1900. XXe siècle, a été construit en pierre (il y a encore l'inscription "Etablissements Keller et Leleux"), tandis que le second, en béton armé, était construit sur de grandes échasses avec une position dominante sur la Romance: il y avait le Cabinet de Charles-Albert Keller, d'où il il a pu observer tous ses ateliers et usines situés des deux côtés de la rivière[2]. Pour le moment, la maison est visiblement mal entretenue.[réf. nécessaire]

Livet et Gavet.  Maison Keller et Leleu.jpg

Cette maison joue également un rôle important dans le thriller d'Alessandro Perissino Une terrible petite histoire (titre original Une petite histoire mineure).

Un long travail sur la protection du patrimoine[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, tous les bâtiments et structures construits par Charles Albert Keller font d'importants travaux de préservation de l'histoire de cet homme et du patrimoine de la vallée romane. Les passionnés d'histoire tentent d'intégrer tout ce patrimoine industriel dans le tourisme industriel, dans le paysage de la vallée de la Romanche.

  • Commandeur de la Légion d'honneur (1938)

Commandant d'honneur de la Légion ribbon.svg

Laisser un commentaire